test du jeu Bullet Witch

L’humanité est sur le bord de l’extinction en raison de désastres naturels, de la famine, de la guerre, des épidémies et de l’apparition surprise d’une armée de monstres démoniaques. Une série d’évènements consécutifs causée par le retour des démons dans le monde moderne a réduit la population mondiale en dessous d’un milliard d’individus. Cependant, au moment où certains commençaient à accepter la fin de la civilisation, une femme magnifique surgit de nulle part. Habillée en noire, possédant les pouvoirs d’une sorcière et équipée d’un gros fusil qui ressemble à un balai, Alicia se prépare à combattre les démons à travers les ruines de ce qu’étaient les grandes villes.

Bullet Witch : gameplay et histoire

Bullet Witch est un jeu de tir à la troisième personne à la Western Heroes ,  où Alicia doit tout simplement affronter les ennemis qui se trouvent sur son chemin. Elle confrontera principalement des geists qui sont des soldats mutants. Ceux-ci seront très nombreux et armés avec des armes diverses. Heureusement, Alicia dispose également d’un arsenal d’armes ; elle peut utiliser une mitraillette, un fusil à pompe et un fusil à gros calibre. De plus, elle aura accès à plusieurs sortilèges pour l’aider au combat. Elle peut ériger un mur devant elle qui la protège contre le feu ennemi, elle peut également lancer des pétales de roses et voir d’immenses lances surgir du sol pour empaler ses adversaires et bien d’autres. Tout au long de son aventure, elle aura accès à des sorts beaucoup plus puissants, comme la création d’une tornade ou une pluie de météores.

Certains niveaux sont délimités par des barrières de couleurs et pour les ouvrir, il faut éliminer la source de cette barrière qui est un cerveau flottant. Ce dernier est loin d’être sans défense, car il peut prendre n’importe quel objet qui traîne dans les rues (une voiture ou autre objet du même style) et la lancer sur Alicia. Les différents tableaux n’ont pas vraiment d’objectifs précis sinon survivre, vaincre tous les ennemis ou arriver à un endroit précis. Certains niveaux offrent à Alicia de se battre contre un monstre majeur et à défaut d’être amusantes, ces rencontres sont très bien présentées.

   Il est là le problème avec Bullet Witch : la présentation est superbe, mais ça manque de finition! Commençons d’abord avec ce que le jeu fait correctement. Les tableaux sont vastes, ils nous donnent une impression de grandeur et l’éclairage utilisé est très convaincant. Les ennemis sont très bien faits, ils sont détaillés et les gros monstres font peur! Le système de magie est extrêmement intuitif, car pendant qu’Alicia fait feu avec le bouton RT, on peut ouvrir l’interface de la magie avec RB et choisir le sort voulu avec un des quatre boutons de couleurs. De plus, le développeur a déjà ajouté du contenu téléchargeable tel que des costumes gratuits ou des variantes de tableaux à 20 points chacun.

Publicités
Publié dans: FPS

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s